Audi maintient ses objectifs malgré une baisse de la marge au T3

le
0

BERLIN, 2 novembre (Reuters) - Audi NSUG.DE , la filiale haut de gamme de Volkswagen VOWG_p.DE , a réaffirmé ses objectifs de marge pour l'ensemble de l'année, même si sa rentabilité pour le seul troisième trimestre est ressortie à un niveau inférieur à celle de Mercedes-Benz (groupe Daimler DAIGn.DE ), l'un de ses deux concurrents directs. Une baisse des ventes de la marque en Chine, évolution qui avait conduit en juillet Audi à revoir en baisse ses projections de ventes annuelles, et le coût induit par de nouveaux modèles et de nouvelles usines ont pesé sur les résultats du groupe. ID:nL5N10A37W Un porte-parole d'Audi, interrogé au sujet de l'éventuel impact du scandale des émissions qui secoue sa maison mère, a déclaré que les ventes et les commandes de la marque étaient stables, sans en dire davantage. Le groupe a déclaré parallèlement dans un communiqué qu'il pourrait connaître des changements "dans le processus organisationnel" dans la foulée de ce scandale, qui s'est traduit par une première perte trimestrielle depuis au moins 15 pour Volkswagen. ID:nL8N12S1YY La marge opérationnelle d'Audi sur le troisième trimestre est revenue à 8% contre 9,2% il y a un an et se compare à une rentabilité de 10,5% pour Mercedes-Benz sur la période, contre 8,5% au troisième trimestre 2014. ID:nL8N12M166 La filiale haut de gamme de Daimler a également supplanté Audi en termes de voitures vendues sur les neuf premiers mois de l'année, alors que les positions étaient inversées ces quatre dernières années. BMW BMWG.DE , le numéro un mondial du haut de gamme, publiera ses résultats mardi. Malgré ses contre-performances du troisième trimestre, Audi voit toujours sa marge s'établir entre 8% et 10% sur l'ensemble de 2015 et ses ventes mondiales de voitures, portées par une une demande soutenue en Europe et aux Etats-Unis, dépasser le record de 1,74 million établi en 2014. En Chine, les ventes du groupe ont reculé 4,4% sur la période juillet-septembre, à 140.558 unités. Les coûts du lancement de la nouvelle version de la berline A4 et le démarrage de la production au Brésil ont plombé les comptes du groupe. "Audi a réalisé de solides résultats dans un environnement difficile et un contexte de niveau élevé de dépenses", a déclaré Axel Strotbek, directeur financier d'Audi. Le groupe prévoit toujours de continuer à embaucher même si des sources au sein de Volkswagen ont dit que la direction d'Audi passait en revue le plan d'investissement de 24 milliards d'euros sur la période 2015-2019 pour y dénicher des économies de coûts. Vers 11h05 GMT, le titre Volkswagen avançait de 0,55% à 109,90 euros à la Bourse de Paris alors que l'indice regroupant les valeurs automobiles européennes .SXAP prenait 1,08%. (Andreas Cremer, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant