Audi : La F1 est une " option " pour la marque

le
0
Audi : La F1 est une " option " pour la marque
Audi : La F1 est une " option " pour la marque
Alors que Red Bull tente de convaincre le groupe Volkswagen d'entrer en F1 à l'horizon 2017, le président d'Audi Rupert Stadler n'a pas caché que la discipline était une " option " pour sa marque.

L’entente Red Bull-Renault devrait prendre fin au terme de la saison 2016 et du contrat qui lie l’écurie britannique et le motoriste français. Les piètres performances du groupe propulseur fabriqué à Viry-Châtillon durant l’ensemble de la saison 2014 et le manque de fiabilité et de puissance de la version 2015 en ce début de saison ont sans doute scellé la rupture entre les deux marques, établie depuis 2007. Alors que Mercedes a déjà atteint son quota de quatre équipes clientes (Mercedes, Force India, Williams et Lotus), que Ferrari fera de même en 2016 (Ferrari, Manor Marussia, Sauber et Haas) et que Honda est en grande difficulté avec son nouveau groupe propulseur, Red Bull est contrainte d’attirer un nouveau motoriste dans la discipline si la marque autrichienne en vient à quitter Renault. Alors que l’idée de construire son propre moteur a été rapidement écartée, Red Bull n’aura d’autre choix que de convaincre une marque non encore engagée dans le championnat.

Et toutes les têtes se tournent vers le premier constructeur mondial, le groupe Volkswagen, et principalement sa marque Audi. Actuellement engagé, entre autres, dans le Championnat du monde d’endurance en confrontation avec une autre marque du groupe VW, Porsche, Audi garde un œil sur la F1. « Dans la vie, vous devez garder toutes les opportunités ouvertes. Nous sommes déjà bien occupés avec nos projets dans le sport automobile mais en ce qui concerne la F1, wait and see, a assuré le patron d’Audi Rupert Stadler dans les colonnes d’Auto Express. C’est une option pour Audi. Peut-être pas en ce moment, mais ça reste une option. » 2017 semble être une bonne fenêtre pour la marque allemande avec une évolution de la réglementation moteur voulue par les écuries avec des moteurs issus de l’actuelle génération de V6 turbo hybride mais avec certaines restrictions modifiées pour permettre d’atteindre une puissance au-delà de la barre des 1000 chevaux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant