Audi et BMW électrisent leurs grandes routières

le
0
Les berlines A6 et Série 5 s'affrontent désormais sur le terrain de la technologie essence-électricité en empruntant deux chemins distincts.

Face au durcissement des normes de dépollution - la Commission européenne impose un objectif de 95 g/km de rejets de CO2 en 2020 -, les constructeurs de véhicules haut de gamme n'ont pas d'autre alternative que de recourir à l'hybridation, la seule solution pour cumuler autonomie, sobriété et conduite zéro émission notamment en ville. Dans le registre de la grande routière, l'hégémonie japonaise (Infiniti et Lexus) est désormais contestée par les trois spécialistes allemands du luxe: Audi, BMW et Mercedes. Alors que ce dernier n'arrivera qu'au second semestre avec une Classe E 300 BluTEC hybride diesel (4,2 l et 109 g), les rivaux bavarois commercialisent d'ores et déjà leurs berlines essence-électricité, que nous avons essayées.

o Le concept

L'A6 Hybrid et la Série 5 ActiveHybrid ont beau partager la même technologie, un moteur électrique synchrone de 40 kW (55 ch) délivrant 210 Nm, leurs philosophies divergent. Chez Audi, il est associé, comme sous

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant