Audi A6 allroad quattro, un art de vivre

le
0
Motorisations V6, transmission intégrale, suspension pneumatique et aides à la conduite sont au menu.

Lancé en 2000, revu en 2006, ce break élégant doté d'une transmission intégrale se renouvelle pour la troisième fois avec une belle palette de motorisations. Pas moins de cinq V6 de 3 l de cylindrée prennent en effet place sous son capot: un essence (310 ch) et quatre diesels (204, 245, clean EU6 et 313 ch). Ce dernier peut être couplé à une boîte tiptronic à 8 rapports, les autres groupes ayant recours à la S tronic (double embrayage) à 7 rapports.


L'A6 allroad quattro, rivale du Volvo XC 70, conserve son célèbre look d'aventurier des beaux quartiers capable de se perdre dans le lit d'un ruisseau ou sur un méchant chemin. Ses capacités de franchissement demeurent néanmoins limitées et dépendent avant tout du grip des pneus dont elle sera équipée. La suspension pneumatique, de série, autorise des hauteurs de caisses pouvant varier de 125 mm sur route à 185 mm (en mode franchissement et jusqu'à 35 km/h). Il sera toutefois difficile de s'égarer dans la mont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant