Audi A5 Sportback 1.8 TFSI, un moteur d'avance 

le
0
Une puissance de 170 ch et une consommation de 5,8 l/100 km, s'agissant d'une version turbo essence, la performance est remarquable.

(Envoyé spécial à Jerez de la Frontera, Espagne)


Cet automne, l'élégante famille A5 bénéficie de son premier lifting. Rien de spectaculaire toutefois, Walter de Silva, patron du style au sein du groupe Volkswagen, ne souhaitant sans doute pas remettre en question le dessin de «la plus belle voiture de sa carrière». L'évolution se résume donc à l'adoption de nouveaux boucliers et d'optiques de phares à LED, de subtiles retouches censées aplanir et élargir sa silhouette. À l'intérieur, là encore, les changements sont mesurés avec pour l'essentiel de nouveaux volants et des matériaux inédits pour les inserts décoratifs. Sur un plan ergonomique, on note l'adoption de la centralisation des commandes évoluée MMI déjà vue dans la dernière A6 et l'A7. Elle autorise une personnalisation des réglages et donne accès à de nouvelles aides à la conduite, tels qu'un détecteur de somnolence ou un régulateur de vitesse intelligent capable de stopper complèt

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant