Aude : Codorniou dans la mêlée

le
1
Candidat dissident, l'ancien rugbyman est engagé dans une primaire serrée à gauche malgré le bon score d'Hollande (53,38 %) le 6 mai.

Didier Codorniou, candidat divers gauche de la 2e circonscription de l'Aude engagé dans une primaire sauvage, n'en démord pas. «Ma candidature rassemble bien au-delà de la gauche traditionnelle. Elle est parfaitement légitime, aussi bien dans les quartiers de Narbonne que dans les villages et sur le littoral. Et j'ai été l'un des premiers à soutenir François Hollande», argumente-t-il après avoir dialogué avec les jeunes du quartier déshérité de Razimbaud à Narbonne (Aude).

Didier Codorniou, le légendaire ancien trois-quarts centre du XV de France, n'est plus socialiste depuis février 2010 et la campagne des régionales où il s'était engagé au côté de Georges Frêche. Maire de Gruissan, il n'a jamais réclamé sa réintégration. Pas plus que Magali Vergnes, sa suppléante de choc, maire de Névian, élue à la région Languedoc-Roussillon comme lui et épouse du président du syndicat des vignerons.

Le duo est aujourd'hui en bataille rangée contre la fédération

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • g.f.44 le samedi 2 juin 2012 à 10:48

    Normal qu'il aille à la bataille lui surnommé "le petit prince de... l'attaque". Sur le terrain de Rugby : quelle classe ! De la lignée de BONIFACE et MASO. Depuis le moule est cassé. Rugby de défense , rugby de calcul, rugby peu plaisant. Je crains l'ennui pour les 1/2 Finale.C'est quand même mieux que le foot. Là je baille vraiment. D'accord c'était pas le sujet.