Aucune preuve de lien entre l'assaillant de Londres et l'EI

le
0
    LONDRES, 27 mars (Reuters) - La police britannique a dit 
lundi n'avoir découvert aucun élément attestant que l'auteur de 
l'attaque terroriste à Londres mercredi dernier qui a tué trois 
personnes entretenait des liens avec le groupe Etat islamique 
(EI) ou avec Al Qaïda. 
    Il n'existe aucune preuve non plus que Khalid Masood, un 
Britannique de 52 ans converti à l'islam, se soit radicalisé 
lors d'un séjour en prison en 2003. 
    Mais il s'intéressait manifestement au djihad. 
    Khalid Masood a été tué par les forces de l'ordre après 
avoir précipité sa voiture de location sur des passants qui 
traversaient le pont de Westminster puis agressé des policiers à 
l'arme blanche dans l'enceinte du Parlement. 
    Son action a été revendiquée par l'EI. 
    Neil Basu, coordinateur national des services de 
l'anti-terrorisme, a fait savoir dans un communiqué que le mode 
opératoire de son attaque "reposait sur un manque de 
sophistication, de petits moyens, des techniques peu coûteuses 
copiées sur d'autres attaques". 
    Tout cela, ajoute-t-il, "répond à la rhétorique des chefs de 
l'EI en terme de méthodologie pour attaquer les civils et la 
police, mais je ne dispose à ce stade d'aucun preuve montrant 
qu'il en ait parlé avec d'autres". 
    "Je sais quand, où et comment Masood a commis ces atrocités, 
j'ai besoin maintenant de savoir pourquoi", conclut-il. 
 
 (Kate Holton, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant