Aucun soldat russe ne combat sur le sol syrien, redit Moscou

le
1
 (actualisé avec précisions) 
    MOSCOU, 4 février (Reuters) - Aucun soldat russe ne combat 
sur le sol syrien, a redit jeudi le porte-parole du Kremlin au 
lendemain de l'annonce de la mort d'un instructeur militaire 
russe tué par un tir de mortier. 
    "Ils (les soldats) ne participent pas aux opérations au 
sol", a dit Dmitri Peskov. 
    "Nous parlons d'instructeurs. Ils servent à enseigner le 
fonctionnement d'équipements militaires qui sont livrés à la 
Syrie dans le cadre de contrats en vigueur." 
    Dmitri Peskov a refusé d'identifier le militaire tué lundi. 
Selon les autorités russes, il a été tué dans une attaque au 
mortier menée par l'organisation Etat islamique contre une base 
syrienne. 
    Selon le quotidien russe Novaya Gazeta, qui cite un 
porte-parole de l'armée, le militaire a été mortellement blessé 
dans un centre d'entraînement de l'armée syrienne situé dans le 
centre de la province de Homs. 
    Quatre jeunes recrues de l'armée syrienne ont également péri 
dans ce tir de mortier, a dit Igor Konachenkov au journal. 
 
 (Lidia Kelly,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius il y a 10 mois

    Le contraire a été prouvé par les messages de soldats russes et leurs statuts FB. Le mensonge est devenu la seule ressource de ce gouvernement russe.