«Aucun président n'a profité d'une guerre à long terme»

le
3
INTERVIEW - Pour Christian Delporte, spécialiste de la communication politique, François Hollande réussit sa séquence en tant que chef de guerre. Mais cette phase de présidentialisation pourrait s'arrêter dès les premières difficultés.

LE FIGARO - Depuis le début de l'intervention française au Mali, le pouvoir a mis en place une communication de guerre très huilée et très présente dans les médias. L'exercice est-il réussi?

Christian DELPORTE - Ce qui est frappant c'est que le terme «islamiste» a été totalement rayé du langage officiel au profit du mot «terroriste». Pourquoi? Parce que dans «islamiste», on entend «islam». Utiliser un tel terme conduit très vite à une confusion. Le mot «terrorisme» a lui une acceptation beaucoup plus large. Il fait référence à une menace au niveau national. En reliant la question du Mali au terrorisme et à la France, François Hollande mène donc à bien cette séquence. C'est d'ailleurs ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • speedy36 le vendredi 18 jan 2013 à 15:16

    pas génant pour hollande, il est en début de mandat, donc aucun probleme

  • jean-648 le vendredi 18 jan 2013 à 13:39

    M2280901 lire votre analyse n'a laissé aucun doute quant à votre incompétence...et votre QI.

  • M2280901 le vendredi 18 jan 2013 à 13:24

    qu'en pense MOU 1ER ? cela permet de faire oublier toutefois son incompétence