Aucun candidat à la présidence italienne élu au premier tour

le
0

ROME, 29 janvier (Reuters) - Aucun candidat à la présidence italienne n'a pu être élu jeudi par les grands électeurs lors du premier tour de scrutin. Il aurait fallu à un candidat rallier au moins les deux tiers des voix de ces grands électeurs, au nombre de 1.009, pour être élu. A partir du quatrième tour - qui devrait se tenir samedi - s'appliquera la règle de la majorité simple. Le président du Conseil Matteo Renzi (centre gauche) a proposé la candidature de Sergio Mattarella, un magistrat âgé de 74 ans qui siège à la Cour constitutionnelle. Son choix a été approuvé à l'unanimité des grands électeurs appartenant au Parti démocrate (PD), sa formation de centre gauche, mais rejeté par Silvio Berlusconi, chef de file de l'opposition de droite. Le président sortant Giorgio Napolitano, 89 ans, a annoncé le 14 janvier qu'il renonçait, en raison de son grand âge, à aller au bout de son deuxième mandat. (Isla Binnie; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant