Auchan, plombé par la Russie, stabilise ses ventes en France

le
0
    * Le résultat opérationnel courant chute de 13% au S1 
    * Crise russe et dévaluation du rouble pèsent 
    * Ventes en hausse de 0,1% en comparable en France 
 
 (Actualisé avec conférence téléphonique) 
    par Pascale Denis 
    PARIS, 31 août (Reuters) - Auchan Holding a publié mercredi 
des résultats semestriels en forte baisse, plombés par la crise 
russe et la baisse du rouble, tandis que le groupe a stabilisé 
ses ventes en France pour la première fois depuis trois ans et 
demi. 
    Cinquième distributeur en France et troisième français à 
l'international derrière Carrefour  CARR.PA  et Casino 
 CASP.PA , Auchan Retail - division regroupant les activités de 
distribution - a vu son chiffre d'affaires progresser de 1,1% à 
25,36 milliards d'euros au cours des six premiers mois de 
l'année, grâce à l'expansion de son réseau de magasins. 
    A magasins constants, ses ventes ont reculé de 0,7%. 
    En France, son premier marché avec 34% des ventes, le groupe 
a redressé la barre, parvenant à stabiliser son chiffre 
d'affaires en comparable et hors essence - après une baisse de 
2% au premier semestre 2015. Il récolte les fruits de ses 
baisses de prix opérées pour regagner les parts de marché 
perdues face à ses concurrents, notamment Leclerc. 
    Cette amélioration, jugée "encourageante" dans un marché 
difficile et où la guerre des prix reste féroce, intervient plus 
tôt que prévu. Le groupe avait promis une inflexion de ses 
activités en France pour la fin 2016. 
     
    LA RUSSIE RESTE UN MARCHÉ IMPORTANT 
    En Russie, où Auchan est numéro trois du secteur derrière 
Magnit  MGNT.MM  et X5 Retail, les ventes ont reculé, pâtissant 
de la crise économique qui sévit dans le pays. 
    "Notre modèle commercial reste plébiscité en Russie grâce à  
nos produits discount et à un large recours aux produits 
nationaux", a déclaré Xavier de Mézerac, secrétaire général 
d'Auchan Holding, lors d'une conférence téléphonique. 
    "La Russie reste un pays très important pour Auchan et nous 
continuons d'y investir", a-t-il ajouté.     
    Mais la chute du rouble pèse sur le chiffre d'affaires et 
sur le compte de résultat exprimés en euro. 
    Auchan a également vu ses ventes reculer en Italie tandis 
qu'en Chine, elles ont progressé de 4,4% à taux de change 
constants grâce à l'ouverture de 11 hypermarchés avec la 
coentreprise Sun Art Retail  6808.HK . A magasins comparables, 
elles ont limité leur baisse à 0,3% (-3,4% un an auparavant). 
    Le résultat d'exploitation courant du groupe accuse une 
chute de 13,2% à taux constants au premier semestre, à 296 
millions d'euros. Le résultat net des activités poursuivies 
baisse de 16,0% à 117 millions et le résultat net part du groupe 
décroche de 87,2% à 4,0 millions, retraité de la part des 
résultats de Sun Art revenant aux autres actionnaires de la 
coentreprise chinoise. 
    Mi-juillet, Auchan a annoncé renoncer à son rapprochement 
avec Système U - qui devait passer par des échanges d'enseignes 
- pour se concentrer sur leurs accords de centrale d'achat. 
    Le projet, qualifié de "fusion de fait" entre les deux 
distributeurs par l'Autorité de la concurrence, s'est heurté 
selon le régulateur à "des retards et certaines réticences" de 
gestionnaires de magasins indépendants Système U à passer sous 
enseigne Auchan.   
    Pour gagner en efficacité, le groupe propriété de la famille 
Mulliez s'est réorganisé en octobre 2015 autour de trois 
entreprises, Auchan Retail pour les activités de distribution 
regroupant les hypermarchés, la proximité et le e-commerce, 
Immochan pour l'immobilier et Oney Banque Accord pour la banque. 
  
     
    Le communiqué : 
    http://bit.ly/2bRLxFs 
     
 
 (Edité par Dominique Rodriguez) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant