Auchan, plombé en France, vigilant sur la Russie

le
0

* Auchan dit parvenir à trouver des produits de substitution * Les ventes en France poursuivent leur baisse au 1er semestre * Le résultat opérationnel courant chute de 17% par Pascale Denis PARIS, 29 août (Reuters) - Auchan, dont les résultats semestriels ont été plombés par ses contre-performances en France et des effets de change défavorables liés à la baisse du rouble, s'est dit vendredi "serein mais vigilant" quant à l'évolution de ses ventes en Russie. Numéro trois de la distribution en Russie derrière Magnit MGMT.MM et X5 Retail, le distributeur nordiste, propriété de la famille Mulliez, y détient 82 hypermarchés et 130 supermarchés. Après l'embargo décrété début août par Moscou sur les produits agroalimentaires de l'Union européenne, Auchan a assuré qu'il parvenait jusqu'ici à diversifier ses sources d'approvisionnement. "Les produits de substitution existent. Cela (l'embargo) ne remet pas au cause nos performances en Russie", a déclaré Philippe Baroukh, directeur des hypermarchés du groupe, lors d'une conférence téléphonique. Il a cependant souligné que les approvisionnements en fruits et légumes, avec l'arrivée de l'hiver, pourraient être "problématiques" et que le groupe pourrait avoir des difficultés à trouver certains produits de substitution, si cet embargo devait durer. "Je n'ai pas d'inquiétude aujourd'hui, sauf durcissement de la position russe sur ce sujet", a-t-il ajouté. Concernant l'Ukraine, où Auchan compte 11 hypermarchés, Philippe Baroukh a précisé que le magasin de Donetsk accusait une baisse de ses ventes due à des ruptures d'approvisionnement et à une fréquentation rendue plus erratique par des questions de sécurité. NOUVEAU RECUL EN FRANCE Cinquième distributeur en France et troisième français à l'international derrière Carrefour CARR.PA et Casino CASP.PA , Auchan a vu ses résultats semestriels plombés par un nouveau recul de ses ventes en France, où la guerre des prix qui fait rage s'est traduite par une baisse de 2,3% de son prix de vente moyen. Après avoir perdu des parts de marché l'an dernier dans l'Hexagone, Auchan est passé à l'offensive avec des baisses de prix massives qui affectent ses ventes mais ont déjà, aux dires du distributeur, permis une hausse de la fréquentation dans ses magasins. ID:nL6N0M72G6 Avant lui, Carrefour puis Casino ont fait de même et ont commencé à récolter les fruits de leur repositionnement tarifaire. ID:nL6N0PS16R ID:nL6N0PQ5AF Les ventes d'Auchan en France ont baissé de 1,9% en France, où le groupe réalise près de 40% de ses ventes, avec un recul de 2% à magasins comparables pour les hypermarchés, après une baisse de 1,1% en 2013. Cette baisse a été compensée par une performance positive en Europe de l'Est (+9,3%) et en Asie (+3,2%). Au total, grâce à la consolidation à 100% de sa coentreprise Sun Art Retail 6808.HK en Chine, les ventes du groupe affichent une hausse de 12,4% (+16,1% à taux de change constants) à 26,03 milliards d'euros. Hors effet de cette consolidation et impacts de change, il progresse de 4,9% grâce à une expansion de son réseau de magasins mais recule de 0,6% à magasins comparables. "La croissance a été soutenue en Europe de l'Est et en Asie. Toutefois, l'investissement en prix a impacté notre chiffre d'affaires en France et l'activité commerciale difficile pour l'ensemble de nos formats en Italie a pesé significativement sur nos résultats semestriels", a précisé Vianney Mulliez, président du conseil d'administration, dans un communiqué. Auchan, qui souligne avoir stabilisé sa part de marché en France, espère pouvoir renouer avec la croissance dans l'Hexagone au second semestre à la faveur d'une base de comparaison favorable, dans un contexte économique qui devrait cependant rester toujours déprimé. Le résultat d'exploitation courant plonge de 17% et de 13% à taux de change constants à 403 millions d'euros, tandis que le résultat net des activités poursuivies, dopé par la consolidation de Sun Art Retail, affiche une hausse de 12,8% à 388 millions d'euros. Hors éléments exceptionnels et consolidation de la JV chinoise, il chute de 33,4%. * Le communiqué : http://bit.ly/1ppH4JY * Le rapport financier : http://bit.ly/1rE9dyF (Edité par Dominique Rodriguez)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant