Aubry veut clore le débat sur le calendrier

le
0
Hollande, Valls et Royal plaident pour que le PS désigne son candidat plus tôt que prévu.

Faute de savoir «qui», les socialistes commencent à se demander «quand». Après le remaniement et la mise en place d'un «gouvernement de combat », la pression s'est accentuée sur Martine Aubry pour que le PS accélère le processus de désignation de son candidat. «Nous avons fixé un calendrier, nous n'avons pas de raison de ne pas le respecter», a évacué la première secrétaire, mercredi sur TF1, tout en nuançant : «Nous avons aussi fixé des souplesses. »

Pour l'instant, le dépôt des candidatures est prévu en juin 2011 pour des primaires programmées à l'automne, entre le 15 octobre et le 15 novembre. Mais ce ne sera qu'en janvier que le PS arrêtera les dates définitives. Mercredi, les partisans d'une accélération du calendrier ont reçu un soutien surprise, celui de Benoît Hamon, porte-parole du PS et leader de l'aile gauche du parti. Alors qu'il appelait jusqu'alors ses camarades à ne pas donner de signe de «fébrilité», il a changé de pied. «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant