Aubry : l'étrange silence de François Hollande

le
1
François Hollande et le président argentine Mauricio Macri.
François Hollande et le président argentine Mauricio Macri.

Motus et bouche cousue. François Hollande n'a pas encore réagi à la très virulente tribune signée entre autres par Martine Aubry, Benoît Hamon et Daniel Cohn-Bendit, et publiée dans Le Monde. En voyage officiel en Amérique du Sud, le président de la République a tout fait pour éviter les questions des journalistes. « L'Élysée ne semble pas avoir vu venir le coup. Mardi soir, alors qu'il rencontrait à Lima, au Pérou, la communauté française, Hollande ignorait visiblement la sortie prochaine de la tribune assassine », écrit Le Parisien dans son édition du jeudi 25 février.

De Lima, où son avion présidentiel est tombé en panne, François Hollande s'est envolé vers Buenos Aires, en Argentine, pour rencontrer le président Mauricio Macri. Une conférence de presse était prévue à la Casa Rosada, le palais présidentiel argentin, mais à la dernière minute, celle-ci s'est transformée en une simple déclaration du président de la République. « Il est hors de question que le président réponde de l'étranger à une tribune », avait averti son entourage. « Exigence des Argentins », a juré l'Élysée pour se justifier au

Figaro

. Reste que François Hollande a passé une très mauvaise journée...

Même la petite bière engloutie dans le quartier des puces de Buenos Aires ne semble pas avoir remonté le moral...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 10 mois

    La bave du crapaud n'atteint pas le blanche colombe !!!!:)