Aubry, Hollande et Royal se disputent la jeunesse

le
0
Les propositions du MJS ont été entièrement reprises dans le projet du PS.

À qui profitera la jeunesse? Au PS, ils sont trois à tenter de préempter ce thème dont chacun pense qu'il sera au c½ur de la campagne présidentielle de 2012. François Hollande en a fait le pivot de ses propositions. Martine Aubry l'a érigé en priorité du projet du parti. Ségolène Royal l'a défendu lors de la campagne de 2007. Mais pour l'instant, aucun de ces trois-là n'a encore réussi à s'imposer comme leader sur le sujet.

Certes, Martine Aubry a frappé fort samedi en promettant devant les jeunes socialistes de mettre en place l'«allocation d'autonomie» que le MJS réclame de longue date. Mais de l'annonce à l'application, il y a encore loin. «C'est un objectif à long terme. Cela ne fait pas partie des priorités à mettre en ½uvre dans les premiers jours du quinquennat», assure Michel Sapin, en charge du chiffrage du projet. En outre, les socialistes ont mesuré une résistance très forte des Français à l'égard de toute mesure qui pourrait être a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant