Aubry en première ligne de l'union de la gauche

le
0
Avec 25 % des voix, le PS s'impose comme premier parti au sein de la gauche, même s'il ne fait pas beaucoup mieux que lors des précédentes cantonales.

Martine Aubry n'a pas attendu longtemps pour prendre en main l'union de la gauche. À peine avait-elle appelé les Français à «amplifier leur vote» au second tour pour exprimer leur «exaspération» et leur «volonté de changement» que la chef du PS conviait la secrétaire nationale des Verts, Cécile Duflot, et le secrétaire national du PC, Pierre Laurent, à la rejoindre sur une péniche non loin du siège du PS pour tirer les conclusions du premier tour des cantonales. Une façon de mettre en scène «la gauche solidaire», nouvelle version de l'union de la gauche ou de la gauche plurielle.

«Nous avons une grande responsabilité, a déclaré Martine Aubry lors d'une conférence de presse à l'issue de leur réunion. Notre pays a tous les atouts pour se redresser. Nous avons la responsabilité de nous unir.» Cécile Duflot a aussi invité la gauche à se «secouer les puces pour avoir un projet original qui convainque, qui redonne de l'espoir».

Avec 25 % des voix, le PS

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant