Aubervilliers : des mouchards sur les voitures des braqueurs

le
1
Les véhicules des malfaiteurs qui ont attaqué un fourgon blindé, lundi matin, étaient pistés par la police grâce à des balises. Deux hommes ont été interpellés à Saint-Denis (93).

Des suspects appréhendés dans la foulée du braquage. Les enquêteurs de la brigade de répression du banditisme (BRB) n'ont pas musardé en débusquant dès lundi après-midi un deuxième membre présumé de l'équipe de trois malfaiteurs qui a attaqué un fourgon blindé de la TAS, blessant grièvement un convoyeur, le matin vers 5 h 30 à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Un premier homme avait été interpellé à Saint-Denis une poignée d'heures après le hold-up tandis qu'il se trouvait à proximité d'une Peugeot 308 ayant servi à la fuite. L'autre a été arrêté peu après dans le même quartier de la même ville de banlieue, a-t-on appris mardi.

Cette célérité ne doit rien au hasard. Les véhicules des malfrats étaient en effet tracés par la police grâce à un système sophistiqué de balises. «Ces gens étaient déjà connus pour des affaires de vols avec violence et faisaient l'objet d'une étroite surveillance, confie une source proche de l'affaire. Outre les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • NYORKER le mardi 5 juin 2012 à 21:40

    Bien joué la police