Au Zénith, Bayrou relance sa campagne

le
0
Le candidat centriste à la présidentielle tenait meeting ce dimanche à Paris. Devant une salle comble, il a expliqué ce qu'il ferait dans ses premiers mois à l'Elysée s'il était élu.

Objectif atteint: après la «drôle» de semaine qui a suivi les événements tragiques de Toulouse et Montauban, François Bayrou a rempli ce dimanche après-midi son Zénith de Paris. Le candidat centriste, qui avait refusé de mettre sa campagne entre parenthèses la semaine dernière, contrairement aux candidats du PS et de l'UMP, peut souffler. Son public a répondu présent. La salle configurée pour accueillir 6000 personnes était pleine.

Après avoir fendu la foule, dans une mise en scène parfaitement réglée, pour atteindre la scène sous les «Bayrou président», les premiers mots du candidat centriste auront été: «Je suis venu vous parler d'espoir.» Les applaudissements redoublent. Son entourage, à son tour, souffle en coulisses. «Après Toulouse, on ne savait vraiment pas comment allaient réagir les Français», reconnaît un cadre centriste.

Bayrou, lui, assume sa stratégie de la semaine passée. «Quand à Toulouse, un assassin désaxé, dont on apprend qu'il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant