Au Venezuela, les femmes bientôt obligées d'allaiter

le
0
Le Parlement vénézuélien examinera mardi prochain un projet de loi qui interdit aux mères de nourrir leur bébé au biberon, les forçant à allaiter. L'objectif est de «protéger l'amour filial», mais surtout de réduire les importations de lait en poudre infantile.

Dans un entretien diffusé sur la télévision nationale vénézuélienne jeudi dernier, Odalys Monzon, parlementaire membre du Parti socialiste uni au pouvoir au Venezuela, a annoncé que le Parlement examinera la semaine prochaine un texte de loi qui prohibera les biberons et le lait en poudre pour les nouveau-nés. Derrière l'objectif officiel, qui est d'améliorer la santé des nourrissons dans le cadre de la «révolution bolivarienne», perce la volonté du gouvernement de réduire les coûteuses importations de lait en poudre infantile.

Ce projet de loi doit réformer la loi de «protection, promotion et soutien à l'allaitement maternel», qui date de 2007. Il est désormais nécessaire, selon Mme Monzon, égale...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant