Au tribunal pour un tee-shirt sur le Jihad

le
1
Un enfant de 3 ans a été vêtu d'un polo floqué de «Je suis une bombe» et «né le 11 septembre».

Est-ce le procès d'une apologie des actes terroristes du 11 Septembre ou bien celui d'adultes péchant par idiotie? Au tribunal correctionnel d'Avignon (Vaucluse), on jugeait mercredi une mère et son frère accusés d'avoir fait porter à leur fils et neveu prénommé Jihad (3 ans), un tee-shirt personnalisé où était inscrit à l'avant «Je suis une bombe» et à l'arrière «Jihad né le 11 septembre».

Les faits se sont déroulés à l'école maternelle de Sorgues, le 25 septembre dernier. Si l'enfant est effectivement né ce jour-là, l'association des mots et leur connotation guerrière ont choqué. À commencer par la directrice de l'école qui a prévenu l'inspection académique et la mairie de Sorgues laquelle a été seule à révéler les faits au procureur d'Avignon. C'est ce dernier qui a décidé d'engager les poursuites pour «apologie de crime.»

«L'idiotie est souvent le m...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mercredi 6 mar 2013 à 22:10

    Dehors, cette chienne, ses chiens de frère et de fils, dehors ! Nous n'avons pas besoin d'eux en France !