AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! Géolocalisation des véhicules : où tracer la ligne jaune ?

le
0
La géolocalisation en examen au Tribunal de l'Internet.
La géolocalisation en examen au Tribunal de l'Internet.

Internet ne cesse de se réinventer, enchaînant les modes et les usages les plus improbables, pour le meilleur ou pour le pire. Tout ce qui est techniquement possible est-il pour autant légitime ? Où placer le curseur des libertés sur Internet ? Faut-il créer de nouvelles infractions ? À vous de juger !

Les GPS, traceurs et autres dispositifs qui suivent en temps réel la position géographique des véhicules des salariés présentent des avantages indéniables, notamment en termes de sécurité et de rationalisation des moyens et des coûts. Mais, en même temps, certains employeurs n'hésitent pas à employer ces dispositifs pour surveiller le salarié 24 heures sur 24 et le localiser en dehors de ses heures de travail. Des licenciements sont déjà intervenus sur la base d'informations recueillies par le dispositif.

Devant l'afflux des nouveaux systèmes aux performances toujours plus délatrices, une question se pose : quelles devraient être les règles du jeu pour éviter les atteintes aux libertés individuelles ? Hormis les secteurs réglementés ou à haut risque, doit-on verrouiller l'usage de la géolocalisation en raison des risques d'intrusion d'un tel système dans la vie privée des salariés ? Faut-il au contraire développer ces outils au nom de la sécurité des conducteurs et des gains de productivité?

À VOUS DE JUGER et de VOTER ! Mais après avoir regardé nos deux expertes plaider le "pour" et le "contre" en... trois minutes...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant