AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! Faut-il se méfier de l'ubérisation du droit ?

le
1
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! Faut-il se méfier de l'ubérisation du droit ?
AU TRIBUNAL DE L'INTERNET ! Faut-il se méfier de l'ubérisation du droit ?

Peut-on se passer d'un conseil d'avocat comme d'un avis médical ? C'est ce que laissent augurer les avancées fulgurantes de l'intelligence artificielle appliquée au droit. De nombreux sites permettent au néophyte de créer son entreprise, de déposer sa marque ou de saisir le tribunal sans passer par un avocat.

Ces prestations standardisées sont délivrées par des machines intelligentes dans un environnement convivial et pédagogique, à des prix souvent très inférieurs aux honoraires d'un avocat. C'est d'ailleurs l'objectif de ces start-up que de mettre le droit et la justice à portée de tous et de toutes les bourses. En outre, elles incitent les justiciables à défendre leurs droits là où nombre d'entre eux auraient renoncé à le faire en raison des faibles sommes en jeu.

Un environnement numérique sécurisé ?

Résultat : le succès est au rendez-vous et ce mouvement d'ubérisation du droit semble encore avoir de beaux jours devant lui. D'autant que, contrairement aux avocats qui à l'instar des taxis sont enfermés dans une réglementation contraignante, ces start-up sont libres de leurs mouvements.

Reste que ces dernières ne couvrent pas l'ensemble des besoins de droit, notamment les prestations à forte valeur ajoutée et la défense en justice. En outre, elles ne remplaceront pas de sitôt la relation humaine chevillée à de nombreux dossiers. Enfin, même si elles offrent un environnement numérique...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5441845 le lundi 21 sept 2015 à 08:10

    C'est sûr que si vous pouvez vous passer d'un avocat, surtout ne leur faite pas appel parce qu'ensuite tout ce qui était simple va devenir compliqué. Et méfiez vous autant (voire plus) de l'avocat qui vous défend que de celui de la partie adverse. Au moins, ce dernier, vous savez que c'est votre ennemi, mais pour celui qui vous défend ce n'est guère mieux, et en plus ils sont copains entre eux....