Au tour de Samir Nasri ?

le
0
Au tour de Samir Nasri ?
Au tour de Samir Nasri ?

Selon Le Monde, le nom de Samir Nasri, le milieu de terrain de Manchester City, serait cité dans le dossier d'instruction de l'affaire de la sextape dite de Mathieu Valbuena.

Après Djibril Cissé et Karim Benzema, un autre ancien membre de l’équipe de France serait impliqué dans l’affaire de la sextape de Mathieu Valbuena : Samir Nasri. En effet, selon l’édition du Monde de vendredi, le milieu offensif de Manchester City aurait également été cité dans le dossier d’instruction. Selon le quotidien français, « d’après plusieurs écoutes téléphoniques, confirmées par un témoignage sur procès-verbal, Nasri aurait eu connaissance du chantage exercé sur Valbuena ». Pire, il se serait vu proposer dans un premier temps de jouer les intermédiaires auprès de Valbuena à la place de Benzema. « C’est quelqu’un qui n’est plus en sélection. Mes relations ont toujours été difficiles avec Nasri, a reconnu Valbuena. Maintenant, plus rien ne me surprend. Quand tu es dans une histoire de racket et que tu trouves ces noms-là, c’est presque comme si tu étais chez les fous. » Contacté par Le Monde, l’ancien milieu offensif des Bleus a démenti cette information qui pourrait le mettre dans une situation délicate. Actuellement blessé plusieurs mois après s’être récemment fait opérer des ischios-jambiers, l’ancien Marseillais pourrait ainsi être inquiété par la justice française.

Valbuena déballe tout

Cette révélation intervient le même jour que le long entretien accordé par Valbuena au Monde. Dans celui-ci, le meneur de jeu de l’OL avoue avoir été très déçu par le comportement de Karim Benzema, mis en examen le 5 novembre dernier dans cette affaire. L’attaquant du Real Madrid aurait en effet poussé son partenaire chez les Bleus à entrer en contact avec un intermédiaire pour tenter de récupérer la fameuse vidéo. Avant de se lâcher auprès de son ami Karim Zenati (« Ils vont lui pisser dessus », avait notamment affirmé Benzema) : « Forcément tu es déçu, plus que déçu, a estimé Valbuena. Ses propos témoignent d’un manque de respect. Moi, je respecte tout le monde, mais là, j’ai l’impression de me faire prendre pour un con. Beaucoup de gens veulent me déstabiliser, mais je me relèverai toujours, comme je l’ai toujours fait (…) A un moment, je ne peux pas défendre l’indéfendable. Même à mon pire ennemi, je ne ferais pas ça. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant