Au Soudan, le président fait mine de dialoguer

le
0
Pour rester au pouvoir, Omar el-Béchir a annoncé lundi la libération des prisonniers politiques.

Vers une sortie de crise au Soudan? Le président Omar el-Béchir, au pouvoir depuis vingt-trois ans, a annoncé lundi la libération de tous les prisonniers politiques. Il a également tendu la main à «toutes les forces politiques et sociales sans exclure personne, y compris ceux qui sont armés, en vue d'un dialogue national». Le porte-parole de l'Alliance de l'opposition, rassemblant une vingtaine de partis, a salué «un pas en direction d'un véritable dialogue».

Cette décrispation du régime suit de peu une autre ouverture, internationale celle-là: la fin du conflit avec le Soudan du Sud, indépendant depuis juillet 2011. Omar el-Béchir devrait se rendre prochainement à Juba, la capitale sudiste, pour entériner l'accord signé le mois dernier: la reprise du transit du pétrole du Sud par l'oléoduc du Soudan.

Juba avait arrêté depuis un an sa production, qui re...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant