Au salon IFA de Berlin, la high-tech se jette à l'eau

le
0
Au salon IFA de Berlin, la high-tech se jette à l'eau
Au salon IFA de Berlin, la high-tech se jette à l'eau

Le smartphone qui survit à une chute dans la piscine, la radio qui vous suit sous la douche ou les écouteurs insensibles à la transpiration de votre jogging. Au salon IFA de Berlin, la résistance à l'eau devient un élément clé de la high-tech.Le dernier smartphone de chez Sony est résistant à l'eau "naturellement", a mis en avant le groupe japonais jeudi, en le présentant derrière un rideau de gouttelettes d'eau. Idem pour la nouvelle smartwatch de Samsung, la Gear S3, dévoilée mercredi. Certaines rumeurs voudraient que l'iPhone 7 devant être présenté mercredi à San Francisco le soit à son tour."Le smartphone est maintenant omniprésent et utilisé en permanence, alors il peut se passer beaucoup de choses. Du coup, la propriété étanche d'un smartphone est devenue de plus en plus importante", explique à l'AFP Timm Lutter, de la fédération allemande de la high-tech Bitkom. Pour Guillaume Berlemont, directeur marketing produits mobiles chez Samsung France, cela montre qu'un "objet du quotidien même beau doit aussi être pratique, ce qui veut dire pouvoir résister à la vie quotidienne".Sony revendique les premiers pas en matière de smartphones waterproof. Cela remonte au Xperia Z il y a environ trois ans."C'est une demande des consommateurs, un argument de vente, une différenciation", selon le directeur général de Sony Mobile France Jean-Raoul de Gélis.- Appareils pour les sportifs -Le constructeur réserve toutefois cet atout au haut de sa gamme. "Il faut travailler sur l'étanchéité de chaque aspérité du produit, de l'écran, de tous les connecteurs et forcément techniquement, ce sont des produits beaucoup plus complexes à réaliser", précise M. de Gélis.Dans l'univers de l'électronique grand public, fabricants de smartphones et montres connectées sont loin d'être les seuls à promettre des produits en mesure de vous suivre à tout moment.Les précurseurs ont été les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant