Au Salon de l'agriculture, Marine Le Pen savoure la «panique» que provoque le FN

le
7
Au Salon de l'agriculture, Marine Le Pen savoure la «panique» que provoque le FN
Au Salon de l'agriculture, Marine Le Pen savoure la «panique» que provoque le FN

En visite au Salon de l'agriculture ce jeudi, Marine Le Pen a entonné son refrain préféré du moment. La présidente du Front national a ironisé sur la «panique» des adversaires politiques du FN, à l'approche des départementales des 22 et 29 mars prochains. Depuis l'inauguration de samedi par le président de la République, les élus qui se succèdent au SIA prennent toutes le temps de mettre en garde contre la tentation frontiste.

«Oui, il y a une forme de panique, c'est la révélation qu'ils ne pensent qu'à eux-mêmes, a raillé Marine Le Pen. En réalité, quels que soient leurs déplacements, leur seul élément de considération, c'est combien je vais faire aux futures élections, quelle place, quel poste, quel département je vais sauver», a commenté la présidente du Front national, particulièrement à son aise sur ce terrain populiste.

«On écrase les agriculteurs sous des normes de plus en plus importantes, de plus en plus coûteuses, sans les protéger de la concurrence de produits à bas coûts dans le cadre d'un dumping considérable, produits qui ne respectent pas eux-mêmes les normes imposées aux agriculteurs français», a-t-elle dénoncé auprès d'exploitants agricoles et d'éleveurs de plus en plus tentés par le vote frontiste.

François Hollande, a grincé la présidente du FN, ne connaît «pas grand chose en agriculture» mais «je remarque aussi qu'il n'y connaît pas grand chose non plus (dans l') Union européenne» (UE). «Il nous a expliqué que la PAC garantissait les prix pour les agriculteurs, non, elle ne garantit pas du tout les prix», a-t-elle accusé, fustigeant ce «drame», cette «ruine de notre agriculture» qu'est le projet de traité de libre-échange entre l'UE et les Etats-Unis qui va notamment faire «chuter de 40% les revenus des éleveurs de vaches allétantes». «Il n'y comprend rien, ils n'y connaissent rien, et en réalité ils ont fait une croix sur l'agriculture». 

"Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • danielk6 le vendredi 27 fév 2015 à 12:04

    Enfin l'espérance de botter l'arrière train du ps&ump !!!

  • danielk6 le vendredi 27 fév 2015 à 12:04

    Enfin l'espérance de botter l'arrière train du ps&ump !!!

  • M7361806 le jeudi 26 fév 2015 à 16:03

    Un chien dans un jeu de quilles qui ne fait pas de mal à la classe politique

  • 2445joye le jeudi 26 fév 2015 à 15:34

    Elle est d'une pertinence redoubtable face aux attaques de ses adversaires de l'UMP et du PS. Il va falloir qu'ils élèvent leur niveau. Et, pour cela, ils disposent d'une bonne marge de progression.

  • LeRaleur le jeudi 26 fév 2015 à 15:27

    C'est sûr, qu'elle a raison. Mille fois plutôt qu'une.

  • LeRaleur le jeudi 26 fév 2015 à 15:27

    C'est sûr, qu'elle a raison. Mille fois plutôt qu'une.

  • M940878 le jeudi 26 fév 2015 à 15:13

    elle a raison