Au rugby, l'excès de virilité peut vous coûter un nez !

le
0
L'échauffement d'avant-match a dérapé quand Manu, le pilier de l'équipe, a reçu un coup dans le nez / Montage Le Point
L'échauffement d'avant-match a dérapé quand Manu, le pilier de l'équipe, a reçu un coup dans le nez / Montage Le Point

Appelez cela de l'excès de zèle. Pour l'équipe de rugby du RC Cubzaguais, club amateur girondin, l'échauffement d'avant-match « à l'ancienne » semble être de tradition. À commencer par la formation d'une mêlée en psalmodiant quelques valeurs fortes comme « on montre qui sont les patrons, bordel ! » ou « on est une famille ! ». Vient ensuite la distribution de la « boîte à gifles », qu'on administre pour se mettre en condition. Et puis, il y a les piliers, les durs, ceux qui en veulent plus avant de « déclencher une générale » et « aller au charbon » pour tamponner, découper, désosser. Les deux de l'équipe s'échangent quelques coups de tête sur le front... Jusqu'à ce que l'un vise en dessous et frappe en plein mille sur le nez de l'autre. Touché, le gaillard de 130 kilos baisse la tête, recule et s'écrase sur le banc.

Ses camarades se retiennent de rire face à cette scène insolite. « Va chercher une compresse ! » commande l'entraîneur à l'un d'eux. Heureusement pour Manu, le grand blessé, l'ostéopathe du club n'est autre que l'auteur du crime, rapporte LeRugbynistere.fr. Il s'en sortira avec une « énorme entaille sur le front ».

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant