Au royaume des compétitions les plus excentriques

le
0
Les Monty Python n'ont finalement rien inventé. Pour s'en convaincre, il suffit de plonger dans la campagne britannique où se pratiquent les sports les plus fous, depuis le bottle kicking jusqu'au cheese rolling ... Un voyage hilarant à quelques miles à peine des installations olympiques des JO de Londres.

La seule interdiction, c'est l'utilisation d'une arme à feu et le recours à l'étranglement. En bon gentleman, il convient aussi de ne pas mettre son doigt dans l'oeil de l'adversaire. Pour le reste, tous les coups sont permis! Le petit village de Hallaton, dans le Leicestershire, respire pourtant la quiétude avec ses maisons de pierre au toit d'ardoise ou de chaume. Un décor de roman de Thomas Hardy. Du XIIIe au XIXe siècle, Hallaton était connu pour son marché, sur la place centrale. Aujourd'hui, c'est le bottle kicking qui en assure la digne réputation. Plus vieux que le rugby, le cricket, le tennis, le bottle kicking, ancêtre du football, n'a pas été retenu par le pacifique comité des Jeux olympiques. Jugé trop rustique!

Né il y a plusieurs siècles, le bottle kicking oppose Hallaton au village voisin de Medbourne. La balle n'est pas une bouteille mais un tonnelet de bière. Toutes les familles s'engagent dans un mélange de fierté, de passion et de virilité. Entre ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant