Au revoir et merci, Gueïda

le
0
Au revoir et merci, Gueïda
Au revoir et merci, Gueïda

Invité à discuter de la situation de son club sur OL TV ce lundi soir, Jean-Miche Aulas a laissé entendre que Gueïda Fofana ne retrouverait pas les terrains de football. Le milieu de terrain n'a donc pas réussi à triompher d'une sale blessure à la cheville et devrait prendre sa retraite, à 25 ans seulement.

"J'ai beaucoup de respect pour Gueïda Fofana. Beaucoup auraient arrêté après ce qu'il a vécu, mais il se bat encore. Je sais ce qu'il endure, et sa blessure était plus grave que la mienne. On a fait un peu de rééducation ensemble, j'espère qu'il va revenir, il le mérite." Voilà comment Nabil Fékir évoquait son coéquipier il y a quelques semaines dans Le Progrès. Quand ils évoquent Gueïda, ceux qui l'ont fréquenté ont en réalité toujours la même image en tête, et le décrivent avec des mots clefs simples : respect, combattant, talent, espoir. Mais l'espoir a pris un peu de plomb dans l'aile, ce lundi soir, avec la déclaration de Jean-Michel Aulas dans le Culture Club d'Héloïse Basson. "C'était un formidable joueur. Il a un mental exceptionnel et une forte influence positive sur les autres joueurs. Je vais voir Gueïda Fofana dans la semaine. Je le verrais bien intégrer l'organigramme en tant qu'éducateur", a expliqué le président de l'Olympique Lyonnais, laissant entendre que le milieu de terrain devrait mettre un terme à sa carrière dans les jours qui viennent. Dans l'attente de la confirmation de cette information par le joueur et par son entourage, il ne reste aux supporters havrais et lyonnais que les yeux pour pleurer sur les souvenirs d'un futur grand joueur.

Deux ans déjà


Il paraît que quand on aime, on ne compte pas. Pourtant, on le sait : cela fait aujourd'hui plus de deux ans que Gueïda n'a pas joué plus de trente minutes en championnat. Sa "der", c'était en mars 2014, lors d'une défaite face à Monaco (2-3). Remplacé à la 52ème minute de jeu par Gourcuff, Gueïda avait ensuite appris qu'il souffrait d'une ostéonécrose (maladie osseuse entraînant la mort des cellules). Comme si les trois buts hors jeu inscrits par Monaco ce jour là ne suffisaient pas… Après une première opération en juillet de la même année, Fofana avait ensuite connu une longue période de rééducation avant de pouvoir intégrer à nouveau la CFA un an plus tard. Convaincant, son retour lui avait même permis de rejouer quelques minutes en Ligue 1 en toute fin de saison face à Bordeaux (1-1, 19 minutes de jeu) et à Rennes (0-1, 22 minutes de jeu). La fin du calvaire ? Loin de là,…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant