Au PS, les ex-amis de Mélenchon tentent de se rassurer

le
0
Julien Dray, Marie-Noëlle Lienemann, Laurence Rossignol? Très proches de Jean-Luc Mélenchon avant son départ du PS, ils assurent ne pas s'inquiéter de la poussée du candidat du Front de gauche dans les sondages mais appellent à un sursaut du Parti socialiste.

Finie l'époque de la Gauche socialiste, ce courant du PS dirigé par Jean-Luc Mélenchon et Julien Dray qui enflammait les congrès et les bureaux nationaux rue de Solferino! Depuis l'implosion du mouvement à l'issue du choc du 21 avril 2002, ses cadres se sont dispersés. Certains, comme Julien Dray et Delphine Batho, se sont rapprochés de Ségolène Royal, puis de François Hollande. D'autres, comme Marie-Noëlle Lienemann, se sont alliés avec Martine Aubry, aujourd'hui à la tête du parti. Jean-Luc Mélenchon, lui, s'est laissé tenté par une aventure personnelle, celle de la présidentielle.

Lorsqu'il a pris son envol du PS avec une poignée de soutiens, à l'issue du désastreux congrès de Reims de 2008, ses amis le pensaient-ils capable de faire figure de potentiel troisième homme de la présidentielle, comme certains sondages le laissent présager? L'imaginaient-ils sur son podium, place de la Bastille, haranguant une foule d'au moins 80.000 personnes? «Il me bluffe», ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant