Au PS, les anticumul ne désarment pas

le
1
Harlem Désir insiste sur la nécessité de tenir cet engagement présidentiel avant les échéances de 2014.

La «République exemplaire» promise par François Hollande pendant sa campagne, et dont l'interdiction du cumul des mandats est l'une des facettes, n'en finit pas de diviser les socialistes. Partagés sur le contenu de cette réforme, ils ne sont pas d'accord non plus sur la date de son application. Comme il l'avait fait sur le droit de vote des étrangers, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls a lancé un pavé dans la mare vendredi, jugeant qu'il était urgent d'attendre, et renvoyant l'interdiction de cumuler un mandat national avec un exécutif local à fin 2016 ou début 2017.

Le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui avait pourtant promis que cet engagement présidentiel serait effectif avant 2014, n'a ni confirmé, ni infirmé. Il s'est contenté de réaffirmer qu'un projet de loi serait présenté au Conseil des ministres «dans les prochaines semaines». Et q...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 19 fév 2013 à 00:29

    Faites comme avec le "mariage homo" ...Passez en FORCE ?!!!...