Au PS, la question du pouvoir d'achat est centrale

le
1
L'aile gauche du PS met en garde le gouvernement contre «un fort sentiment d'injustice» à l'égard du projet de budget 2014.

Comment redonner du pouvoir d'achat aux classes moyennes et populaires? À six mois des élections municipales, la question taraude les esprits à gauche. Et ce ne sont pas les orientations données dans l'avant-projet de loi de finances 2014 qui peuvent rassurer les parlementaires socialistes.

«La question du pouvoir d'achat n'est pas prise en compte à la hauteur de ce qu'elle devrait être. Il faut faire beaucoup plus», prévient Laurent Baumel, l'un des animateurs du collectif de la Gauche populaire. «Ce projet de budget est confus: confusion fiscale, confusion des priorités», assène Marie-Noëlle Lienemann. Cofondatrice du courant «Maintenant la gauche», à l'aile gauche du parti, la sénatrice PS de Paris estime que «le gouvernement fait le pari d'une croissance française tirée par la croissance mondiale et d'une stratégie de la demande...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 12 sept 2013 à 22:11

    RE/...Ce ne sont pas de nouvelles taxes ?...ce sont des impôts déguisés par des coupes arbitraires de mauvais aloi...C'est pour quand le dégraissage du mammouth de la fonction publique, comme le disait un des leurs, et qui a été viré dans les jours suivants ??????...... il faut du courage pour restreindre dans l'électorat de son fonds de commerce ???...