Au plus bas depuis un an, l'euro reste sous le seuil d'1,30 dollar

le
0
La devise européenne peine à remonter après la nouvelle émission obligataire italienne mitigée. Elle a atteint un plus de 16 mois face au dollar, alors que les inquiétudes sur la crise européenne sont ravivées.

Après avoir violemment décroché la veille, la monnaie unique creusait ses pertes face aux monnaies refuge que constituent le dollar et le yen, pâtissant des résultats mitigés d'une émission obligataire en Italie, dont les perspectives budgétaires inquiètent fortement les marchés.

Vers 15 heures à Paris, l'euro valait 1,2883 dollar contre 1,2934 hier soir à 23 heures, soit un plus bas de 16 mois. La devise européenne chutait également face à la devise nippone et cotait à un nouveau plus bas, à 100,23 yens contre 100,80 yens mercredi.

Le Trésor italien a réussi jeudi à placer pour 7 milliards d'euros d'obligations à trois et dix ans. Le taux d'emprunt de référence des tritres à dix ans a reculé sous le seuil critique des 7%, mais pas suffisamment pour rassurer les investisseurs. «Les taux de la dette italienne à 10 ans restent à presque 7% et ce taux très élevé, déjà ingérable, devrait grimper si la crise persiste», affirme à l'AFP Manoj Ladwa, courtier

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux