Au Père Claude, à la table de la République

le
0
LIEUX DE POUVOIR - Le patron de ce restaurant du XVème arrondissement le reconnaît, Jacques Chirac a été son meilleur attaché de presse.

Début juin, la scène n'est pas passée inaperçue. Jacques Chirac, accompagné de sa fille Claude, déjeunait au Père Claude en compagnie de son ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin et de Dominique Bussereau. À l'autre bout de la pièce, un autre ancien chef de gouvernement, le socialiste Lionel Jospin, partageait une table avec Pierre Moscovici qui fut son ministre des Affaires européennes. Tandis que dans un coin isolé, Pierre Charon, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Élysée, échangeait avec Patrice Duhamel autour d'une pièce de b½uf. La journée était singulière mais assez représentative de la place qu'occupe depuis quelques années déjà Le Père Claude.

À chaque époque son restaurant. François Mitterrand a eu la brasserie Lipp, puis La Gauloise, Jacques Chirac aura Le Père Claude, avenue de La Motte-Picquet, dans le XVe. Depuis la fermeture de Chez Edgard, rue Marbeuf, Le Père Claude a pris une place laissée vacante parmi les tables importante

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant