Au Niger, le retrait des cartes électorales est un casse-tête

le
0

Au programme, les forces de sécurité ougandaises prennent violemment à partie l'un des partis d'opposition, alors que Kizza Besigyé est arrêté une troisième fois, le retrait des cartes électorales tourne au casse-tête au Niger, et les éleveurs marocains bradent leur bétail à cause d'une sécheresse dévastatrice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant