Au musée, suivez un nouveau guide: des Google Glass...

le
0
Au musée, suivez un nouveau guide: des Google Glass...
Au musée, suivez un nouveau guide: des Google Glass...

Chaussez vos montures Google Glass et c'est parti pour une visite de l'exposition Niki de Saint Phalle à Paris! Posté face à une oeuvre, vous entendez un commentaire grâce une oreillette tandis que des images sont projetées devant vous sur un petit écran virtuel qui s'affiche à droite.Bienvenue dans le monde (merveilleux?) de la réalité augmentée adaptée à l'univers des musées. Encore au stade de l'expérimentation, les Google Glass, montures sans verres connectées à internet, pourraient bien s'ajouter aux audioguides, applications pour smartphones et autres tablettes tactiles qui accompagnent les visites culturelles.Niki de Saint Phalle (1930-2002) "était influencée par l'artiste américain Jackson Pollock", vous dit-on à l'oreille. Et hop, vous apercevez à droite une photo du peintre américain, sans jamais quitter des yeux le grand portrait de femme que vous avez devant vous. Vous obtenez ainsi des informations visuelles supplémentaires dans votre champ de vision. L'écran virtuel se met ensuite en veille. Vous pouvez photographier l'oeuvre en tapotant la branche droite de vos montures. Ou en clignant de l'oeil. Vous pouvez aussi faire une vidéo.En glissant le doigt sur cette même branche, vous visualisez le plan de l'exposition et on vous suggère l'étape suivante pour découvrir une nouvelle oeuvre.Le dispositif fonctionne également à la voix. Devant une grande oeuvre de 1963 montrant "King Kong" à New York, le commentaire met l'accent sur certaines parties de la toile tandis que sur l'écran s'éclairent les zones évoquées. Aviez-vous remarqué cette femme en train d'accoucher sur le coin à gauche?"Ca remplace le doigt du guide", déclare David Lerman, pdg de GuidiGo, société franco-américaine qui a développé une application pour les Google Glass adaptée aux musées.La société teste en ce moment au Grand Palais ces lunettes connectées comme guide hi-tech pour l'exposition sur Niki de Saint ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant