Au moins six morts en Libye, assaut de l'armée au Bahreïn

le
0
VIDÉO - Les violentes répressions de manifestations contre des régimes autoritaires en place depuis des décennies au Moyen-Orient ont déjà fait de nombreux morts.

L'onde de choc née des révolutions égyptiennes et tunisiennes ne retombe pas dans le monde arabe.

o Au Bahreïn, la situation s'est brusquement durcie. Au terme d'un violent assaut, l'armée a délogé dans la nuit la centaine de manifestants qui campaient sur la Place de la Perle, dans le centre de la capitale Manama. Les forces anti-émeutes ont attaqué les protestataires sans sommation, à coups de gaz lacrymogènes mais également, de balles en caoutchouc et à fragmentation, selon l'opposition, qui fait état de quatre morts. Selon un bilan officiel du ministre bahreïni de la Santé, trois personnes ont été tuées et 195 autres blessées dans l'assaut. Un journaliste américain a par ailleurs été passé à tabac.

Les manifestants occupaient depuis mardi la place, qu'ils ont renommée place Tahrir en hommage à celle du Caire. Jeudi, des chars ont fait leur apparition dans la ville. L'armée bahreïnie a annoncé avoir pris toutes les mesures «préventives et ferme...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant