Au moins six morts dans des affrontements dans le nord du Mali

le
1

BAMAKO, 17 octobre (Reuters) - Des affrontements entre des groupes armés et des miliciens alliés au gouvernement de Bamako ont fait au moins six morts jeudi dans le secteur d'In Tillit, près de la ville de Gao dans le nord du Mali, ont déclaré vendredi des rebelles touaregs. Ces combats interviennent à quelques jours de la reprise des négociations entre les représentants du gouvernement malien et d'organisations rebelles à Alger à la fin du mois. "Il y a eu trois attaques durant la journée dans la localité d'In Tillit. Ils ont utilisé des armes lourdes et tiré des obus", a déclaré Attaye Ag Mohamed, un responsable du MNLA (Mouvement national de libération de l'Azawad, touareg), à propos des combats survenus jeudi près de Gao. Deux partisans du MNLA et 14 miliciens pro-gouvernement ont été tués dans ces affrontements, a-t-il dit. Selon un autre groupe touareg, la Coalition du peuple pour l'Azawad (CPA), les violences ont éclaté avec l'attaque par des miliciens pro-Bamako d'un camp des combattants touaregs. Un officier de l'armée malienne, Didier Dako, a démenti toute implication de l'armée dans ces heurts. Selon le service de presse de l'armée, les affrontements ont fait six morts. (Adama Diarra, Emma Farge et David Lewis; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 le vendredi 17 oct 2014 à 15:07

    pas assez si ce sont des barbus