Au moins, ils ont du caractère

le
0

Marseille Les Bleus ont-ils tremblé ? OUI. Les Bleus, qui se sont fâchés et réveillés après la mi-temps, ont commencé par ne pas produire grand-chose. Pendant les 45 premières minutes, ils n'ont exercé aucun pressing, ont perdu des duels sans vraiment les jouer et ne sont procurés aucune occasion. La première intervient à la 54 e minute sur un centre de l'extérieur de Payet pour Pogba seul au second poteau qui enlève trop sa reprise (voir par ailleurs). Les Albanais, eux, ont été dangereux sur coups de pied arrêtés, une fragilité française. En contre, ils ont même trouvé le poteau sur une tête plongeante de... Sagna (52 e). Deschamps s'est-il trompé ? OUI. Quand un entraîneur change un joueur à la pause pour revenir au système préférentiel de son équipe, c'est qu'il admet son erreur. Certes, Martial (remplacé par Pogba à la mi-temps) est passé complètement à côté et n'importe quel technicien l'aurait sorti mais en revenant au 4-3-3 si vite, le sélectionneur a décidé de ne pas insister sur son idée initiale, manifestement un coup moins bien senti que d'habitude. Son organisation de départ ressemblait autant à la volonté de surprendre les Albanais qu'à sanctionner Griezmann et Pogba, déjà remplacés les premiers lors de France - Roumanie (2-1). Deschamps a remis les Bleus dans le confort en seconde période. Le débat Pogba - Griezmann est-il clos ? OUI. C'est surtout le débat sur le système de jeu en 4-2-3-1 qui est terminé, en tout cas pour débuter le match. Ce n'est manifestement pas le schéma qu'aiment ces Bleus-là, ou alors faudrait-il le revoir avec d'autres hommes sur le terrain. Pogba était bel et bien puni si on écoute Deschamps à la fin de la rencontre : « Il n'aurait pas fait cette entrée-là s'il n'avait pas compris ce que je lui ai dit, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant