Au moins 60 morts dans un attentat à Hilla, au sud de Bagdad

le
0
    BAGDAD, 6 mars (Reuters) - Un attentat au camion piégé a 
fait au moins 60 morts dimanche en Irak, a-t-on appris de 
sources médicales et auprès des services de sécurité. 
    L'attaque qui visait un barrage de sécurité à Hilla, une 
ville située à une centaine de kilomètres au sud de Bagdad, a 
été revendiquée par l'organisation Etat islamique. 
    L'explosion a fait également plus de 70 blessés selon un 
bilan encore provisoire obtenu de sources médicales et auprès 
des services de sécurité. 
    Le communiqué de revendication de l'EI a été publié sur le 
site internet de l'agence de presse Amaq, qui soutient 
l'organisation d'Abou Bakr al Baghdadi. "Une opération martyr au 
camion piégé a frappé le poste de sécurité des Ruines de 
Babylone, à l'entrée de la ville de Hilla, faisant des dizaines 
de morts et de blessés", écrit l'EI. 
    Hilla est le chef-lieu de la province de Babylone, une 
région à la population majoritairement chiite mais avec une 
présence sunnite.  
    "C'est à ce jour le plus important attentat à la bombe dans 
cette province", a déclaré à Reuters Falah al Radhi, qui préside 
la commission provinciale de sécurité. "Le barrage de sécurité, 
un poste de police voisin ainsi que des maisons et des dizaines 
de voitures ont été détruits", a-t-il ajouté. 
 
 (Ali al-Rubaie et Saif Hameed; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant