Au moins 38 morts depuis un mois dans les mines chinoises

le
0

(Commodesk) Il ne passe pas un jour sans accidents miniers en Chine. En un mois, au moins 38 mineurs ont péri.

A la mine de charbon municipale de Fengxing, province de Jilin, au nord-est du pays,  12 mineurs restaient introuvables le 10 avril. Emportés par 25.000 tonnes d'eau, relâchée par une entreprise d'Etat, leurs chances d'avoir survécu sont minces.

A Zhongyang, dans le centre du pays, un mineur de charbon de l'entreprise Kunlong est décédé le 6 avril. Un incendie avait été provoqué par l'emploi d'un fer à souder, en dépit des règlements, ont constaté les services de sécurité de la province du Shanxi.

Dans le Guizhou, au sud, le 30 mars, ce sont six mineurs de charbon de l'entreprise Yanghe qui ont subi une intoxication au grisou, gaz mortel.
A Liaoyang, dans le Liaoning, les secouristes ont été blâmés pour leur intervention tardive à la mine Dahuang No 2, trois heures après un autre coup de grisou qui a fait six morts, le 22 mars. La mine était pourtant officiellement fermée pour mise aux normes de son système de ventilation.

La semaine précédente, le groupe Jinan Iron and Steel, dans le Shandong, perdait treize employés dans la chute d'un ascenseur menant à la mine de fer de Lucheng.

Les mines chinoises ont tué 1973 personnes en 2011, d'après les chiffres officiels.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant