Au moins 37 personnes tuées par les forces de sécurité de RDC-HRW

le
0
    DAKAR, 20 septembre (Reuters) - L'ONG Human Rights Watch 
(HRW) a déclaré mardi disposer d'"informations crédibles" 
indiquant qu'au moins 37 personnes avaient été tuées par les 
forces de sécurité en deux journées de violentes manifestations 
en République démocratique du Congo (RDC). 
    Selon Ida Sawyer, chargé de l'Afrique au sein de HRW, 20 
personnes ont été tuées lundi et 17 autres dans la nuit puis 
mardi. 
    Le ministre de l'Intérieur de RDC en reste à un bilan de 17 
morts, dont trois policiers, dans la capitale Kinshasa. Les 
manifestants protestent contre la volontée prêtée au président 
Joseph Kabila de se maintenir au pouvoir au-delà de la limite 
prévue par la Constitution.   
 
 (Nellie Peyton; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant