Au moins 30 morts dans le sud de Damas, l'EI revendique

le , mis à jour à 17:47
0
 (actualisé avec revendication) 
    BEYROUTH, 21 février (Reuters) - Au moins 30 personnes ont 
péri dans quatre attentats à la bombe dimanche dans un quartier 
des faubourgs sud de Damas, a rapporté la télévision officielle 
syrienne. 
    Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) a revendiqué ces 
attaques, via l'agence Amak, qui soutient l'organisation sunnite 
extrémiste. Selon l'EI, deux kamikazes se sont fait exploser 
dans le quartier de Saïeda Zeïnab, après avoir déclenché une 
voiture piégée. 
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) parle 
quant à lui de quatre bombes, qui ont au moins 31 morts et 
plusieurs dizaines de blessés. Des témoins ont eux aussi fait 
état de quatre explosions. 
    Elles ont eu lieu dans la rue al Tin, à Saïeda Zeïnab, a 
précisé la télévision syrienne dans un bulletin d'information.  
    En janvier, des attentats suicide revendiqués par 
l'organisation Etat islamique avaient fait 60 morts dans ce 
quartier, où se trouve le plus important sanctuaire chiite du 
pays. 
 
 (John Davison et Kinda Makieh Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant