Au moins 25 membres d'Al Qaïda tués dans une mosquée en Syrie

le , mis à jour à 00:39
0

(Actualisé avec bilan, contexte) BEYROUTH, 3 juillet (Reuters) - Une explosion vendredi dans une mosquée d'Ariha, dans la province d'Idlib (nord-ouest de la Syrie), a tué au moins 25 membres du Front al Nosra, la branche syrienne d'Al Qaïda, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'explosion s'est produite alors que les membres du Front al Nosra se rassemblaient au coucher du soleil dans la mosquée pour l'iftar, la rupture du jeûne quotidien en ce mois de ramadan. Le bilan de cette attaque demeure encore provisoire, les organisations d'opposants syriens avançant des chiffres divergents sur internet. Selon l'un d'eux, l'attentat aurait fait au moins 40 tués. Aucun groupe n'a revendiqué la responsabilité de l'attentat mais les militants d'Al Nosra soupçonnent leurs rivaux de l'Etat islamique avec lesquels ils sont en lutte sur plusieurs fronts en Syrie. Une coalition de groupes rebelles baptisée Djaïch al Fateh, l'Armée de conquête, contrôle la majeure partie de la province d'Idlib depuis la prise de la capitale locale en mars. La province borde la frontière turque ainsi que la province de Lattaquié considérée comme le coeur de la "Syrie utile" par le gouvernement de Bachar al Assad. (Ruth Pitchford, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant