Au moins 23 morts de 18 nationalités différentes à Ouagadougou

le , mis à jour à 12:32
0
    OUAGADOUGOU, 16 janvier (Reuters) - Vingt-trois personnes au 
moins ont été tuées dans l'attaque menée par un commando 
djihadiste contre l'hôtel Splendid de Ouagadougou, a annoncé 
samedi le président du Burkina Faso. Roch Marc Kaboré a précisé 
qu'il s'agissait d'un "bilan partiel". 
    Les victimes tuées dans l'attaque étaient de dix-huit 
nationalités différentes, a précisé son ministre de la Sécurité, 
Simon Compaoré. 
    Les forces de sécurité ont dit avoir tué au total quatre 
djihadistes, dont deux femmes. Trois ont péri dans l'assaut 
donné par les forces spéciales avec le soutien des forces 
françaises et américaines contre l'hôtel Splendid; le quatrième 
a été tué dans un hôtel voisin, le Yibi, où il s'était réfugié. 
    L'attaque menée par un commando du groupe Al Mourabitoune, 
au scénario similaire à l'attaque contre l'hôtel Radisson Blu le 
20 novembre à Bamako, au Mali voisin, est une première de ce 
type dans la capitale du Burkina. (voir  ID:nL8N14Z4HZ ) 
 
 (Nadoun Coulibaly; Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant