Au moins 150 morts et disparus dans un naufrage au large de Lampedusa

le
0
Une embarcation transportant quelque 200 réfugiés somaliens et érythréens a chaviré sans la nuit au large de l'île italienne, en raison d'une forte mer. Cent trente passagers sont portés disparus.

Les garde-côtes italiens n'ont pour l'instant pu secourir que 51des 200 à 300 réfugiés somaliens ou érythréens qui se trouvaient à bord d'une embarcation ayant chaviré en Méditerranée dans la nuit de mardi à mercredi. Une vingtaine de corps ont été repêchés. Les opérations pour porter secours aux personnes portées disparues se poursuivaient mercredi dans la zone concernée, à 70 km au sud-ouest de l'île italienne de Lampedusa. Elles seraient environ 130 selon les garde-côtes italiens, 230 selon l'Organisation internationale pour les migrations.

Les rescapés, dont une femme enceinte, ont été ramenés en vedette à Lampedusa. Certains, épuisés, en état de choc et en hypothermie, ont reçu des soins médicaux ainsi que du thé et des boissons chaudes.

 

Forte mer

 

C'est la forte mer, avec des rafales à 29 noeuds (53 km/h), qui a poussé l'embarcation en détresse à alerter dans la nuit les autorités maltaises grâce à un téléphone satellitaire .La cap

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant