Au moins 14 morts dans des violences en Centrafrique

le
0

BANGUI/PARIS, 5 décembre (Reuters) - Quatorze personnes au moins ont été tuées ces derniers jours dans des violences entre chrétiens et musulmans à Bambari, dans le centre de la République centrafricaine, a déclaré vendredi le responsable local de la Croix-Rouge. Plusieurs centaines de chrétiens ont trouvé refuge dans la principale église de la ville. Selon Mandaba Delphin, joint au téléphone par Reuters, de jeunes musulmans ont attaqué plusieurs quartiers chrétiens après la mort d'un chauffeur de taxi musulman, lui-même abattu pour venger la mort d'un soldat tué par un membre de la Séléka, l'ancienne coalition rebelle à majorité musulmane. "Les jeunes musulmans sont allés dans les quartiers chrétiens avec des armes à feu et des couteaux et ont incendié des maisons. On a déjà trouvé 12 morts et 13 blessés, tous des civils chrétiens", a dit le responsable de la Croix-Rouge. Un an après le début de l'opération Sangaris qui a mis fin aux massacres de masse et rétabli un calme fragile en RCA, les troupes françaises vont s'effacer progressivement derrière la Minusca de l'Onu, qui sera pleinement déployée fin avril. ID:nL6N0TO2CW Interrogé sur BFM TV, le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a déclaré que le contingent français, qui compte actuellement 2.000 hommes, serait ramené à 1.500 hommes au printemps. Plus de 850.000 personnes, près d'un cinquième de la population, ont été déplacées par les violences selon le HCR (Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés). (Crispin Dembassa-Kette, John Irish; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant