Au moins 132 combattants de l'EI tués depuis samedi en Syrie-OSDH

le
0

BEYROUTH, 25 février (Reuters) - Au moins 132 combattants du groupe djihadiste Etat islamique (EI) ont été tués depuis le début de l'offensive lancée par les miliciens kurdes dans le nord-est de la Syrie, rapporte mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Les Unités de protection du peuple (YPG), la principale milice kurde syrienne qui a brisé le mois dernier le siège de Kobani, a repris environ 70 villages en quatre jours, avec le soutien des frappes aériennes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis, ajoute l'organisation basée à Londres. La province de Hassaka, à l'extrémité nord-est de la Syrie, revêt une importance stratégique car elle jouxte les territoires contrôlés par l'EI du côté irakien de la frontière et permet aux djihadistes de circuler librement entre leurs bastions syrien de Rakka et irakien de Mossoul. Depuis le début de l'offensive kurde, l'EI a enlevé dans cette région au moins 150 villageois chrétiens, sans doute en représailles à la participation de combattants syriaques aux combats, selon ces derniers. ID:nL5N0VY1VZ (Tom Perry; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant