Au moins 13 morts dans l'incendie du ferry Norman Atlantic

le
0
Les opérations de sauvetage des passagers du Norman Atlantic dans l'Adriatique.
Les opérations de sauvetage des passagers du Norman Atlantic dans l'Adriatique.

L'incendie du ferry Norman Atlantic a officiellement fait 13 morts, mais sans doute davantage en raison de la présence désormais "établie" de clandestins à bord et du manque de fiabilité de la liste des passagers. Outre 11 passagers, deux marins albanais venus en aide aux secouristes sont morts, victimes de la rupture d'un câble de remorquage pendant les opérations de sauvetage en mer.

Mais l'épave du ferry, une fois récupérée, révélera probablement d'autres victimes, a averti mardi le procureur de Bari, Giuseppe Volpe, responsable de l'enquête ouverte sur les circonstances du drame. La présence de clandestins à bord est désormais "établie", trois d'entre eux ont été identifiés, deux Afghans et un Syrien qui a demandé l'asile politique, a précisé le procureur.

Mais "il y en avait sans doute bien davantage cachés dans les nombreux camions transportés par le Norman Atlantic", a-t-il expliqué. Or l'incendie s'est déclenché au niveau des ponts inférieurs, là où étaient garés ces camions.

À cette incertitude viennent aussi s'ajouter les interrogations sur d'éventuels disparus, faute de connaître le nombre exact de passagers se trouvant à bord du ferry dimanche quand le drame a eu lieu dans la mer Adriatique, au large de l'Albanie. Seule certitude, 427 personnes, dont les 56 membres d'équipage, ont été sauvées des flammes à l'occasion d'une opération de sauvetage "sans précédent", selon les autorités italiennes....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant