Au moins 12 morts dans deux attentats à Bagdad-police

le
0
 (Actualisé avec revendication de l'Etat islamique) 
    BAGDAD, 23 avril (Reuters) - Deux attentats à la voiture 
piégée contre les forces de sécurité irakiennes ont fait 12 
morts samedi à Bagdad, selon un premier bilan fourni par la 
police. 
    L'Etat islamique (EI) est responsable de l'explosion la plus 
importante, selon l'agence de presse Amak qui soutient le groupe 
fondamentaliste sunnite. Cet attentat, contre un barrage de 
sécurité dans le district d'Al Housseiniya de la capitale, a 
fait neuf morts et 28 blessés. 
    Le second attentat, qui visait un convoi de l'armée à Arab 
al Djabour, une palmeraie dans le sud de Bagdad, n'a pas été 
revendiqué. Il a fait trois morts et 11 blessés. 
    Le gouvernement irakien a repris plusieurs grandes villes à 
l'Etat islamique sur l'année écoulée, notamment Ramadi et Hit, 
pour repousser lentement les djihadistes vers la frontière 
syrienne.  
    La sécurité s'améliore peu à peu à Bagdad, qui était le 
théâtre d'attentats quotidiens il y a dix ans. Mais les 
attentats à la bombe contre les forces de sécurité et les 
quartiers chiites restent fréquents.  
    Vendredi, un kamikaze s'est fait sauter dans une mosquée 
chiite de Bagdad, tuant neuf personnes et en blessant 25. 
L'attentat a été revendiqué par l'EI.   
 
 (Karim Rahim; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant